C'est parti pour une nouvelle année, mais cette fois, dans un domaine de ma prédilection !

Préparation pour les concours pour rentrer en école d'éducateur spécialisé. Une classe de 20 élèves, 4h de cours par jour, 2 jours de cours. Une année qui s'annonce sous de meilleures hospices.

Le seul problème dans tout ça, c'est le suivit psychologique qui est passé de tout à presque rien. Juste un RDV par semaine avec un psychiatre qui n'y comprenait rien à ma problèmatique. J'ai finit par retourner voir mon ancienne psychologue à la maison des adolescents, qui à de suite vu que j'avais besoin d'être mieux prise en charge.

Suite à deux RDV d'urgence avec elle, elle a vu avec le médecin pour que je sois de nouveau hospitalisée en clinique psychothérapeuthique. Un mois d'hospitalisation qui m'a permis de réfléchir sur différentes problématiques ainsi que de me poser un peu.

Tout cela, s'est passé en même temps que mes fameux concours. Autant dire que déjà, on les a rarement du premier coup, mais encore moins quand on est hospitalisé en même temps.

Bref ...