Ce combat, elle n'aurait jamais pus le faire si elle aurait été seule. Elle a eu beaucoup de chance. Ses amis ont toujours été là pour ça. On ne vous parle pas de beaucoup d'amis, mais juste un ou deux, présent en toutes circonstances. Oui, les amis sont indispensables.

Quand on ne tient plus debout et qu'on doit se rendre à l'infirmerie,

quand le moral est au plus bas et qu'on a besoin d'écoute,

quand on a besoin de se changer les idées ...

Mais ce n'est pas tout. Il faut que le lycée soit aussi à l'écoute. Il faut croire qu'elle est née sous sa bonne étoile car elle a toujours été écoutée et soutenue par tout ses établissements. Cela demande beaucoup :

Une infirmière disponible tout les jours et qui propose des solutions,

un CPE capable de passer une heure à parler plutôt que de s'occuper que de sa paperasse,

des profs compréhensifs qui ne jugent pas,

une assistante sociale qui remplace l'infirmière quand cette dernière n'est pas là,

et pour finir des surveillants qui nous accueillent aux moindres problèmes.

 

Effectivement, elle a eu de la chance ... Et aujourd'hui, elle remercie tout le monde d'avoir été là pour elle :

Roger, Isabelle, William, Marie-Christine, Nicolas, Bernard, Nathalie, Marion, Dominique, Danielle, Thierry, Jean-Louis, Sylvie, Marie, Chrystel, Danie, Lydia, Sandra, Nicolas, Guillaume

 

Mais il ne faut pas oublier le plus important : les parents. Car sans eux, impossible d'être prise au sérieux, impossible de mettre des amménagements en places, impossible d'avoir un suivit.