Le premier trimestre est déjà passé. Il ne faut pas pour autant abandonner. Elle s'accroche toujours et encore. Une infirmière remplaçante arrive et la rencontre rapidement. Mais cette dernière va vite être remplacée par une autre infirmière. Tout ces changement ne l'aide pas à trouver un repère. Elle n'a pas le choix, il faut s'adapter.

A la Maison Des Adolescents, le suivit est mis en place mais ne l'aide pas plus que ça. Le pédopsychiatre conseille seulement de la laisser au lycée, ne pas venir la chercher à la moindre crise. Alors elle prend sur elle, et attent sagement dans une chambre de l'infirmerie que la crise passe ainsi que la journée.

Ses notes ne font que descendre. Elle ne pourra jamais passer le bac de français et surtout passer en terminale dans cet état. Elle prend donc la décision de redoubler et de finir l'année en faisant des stages. Sur les conseils du pédopsychiatre, elle part à trois heures de chez elle, chez sa tante, pour les deux derniers mois de l'année.

Deux mois de pur bonheur. Trois stages, sans aucune angoisse. Remotivée pour l'année d'après. Elle finit par rentrer chez elle au mois de Juin. Prête à s'inscrire dans un nouveau lycée (en internat) afin de recommencer à zéro.

Mais maintenant, place aux vacances !